Il existe deux types de micro-organismes qui sont divisés en procaryotes et ceux qui comprennent les bactéries et les archaées. Mais toutes les bactéries et les archaées n’appartiennent pas aux procaryotes. Sujet compliqué, n’est-ce pas ? Voici plus d’informations sur les différences entre ces deux micro-organismes.
[the_ad id=”2616″]

Les bactéries et les archaées ont des ARNr Ribosomal (ARNr) différents. Archea a trois polymérases d’ARN comme les eucaryotes, mais les bactéries n’en ont qu’un. Les Archaea ont des parois cellulaires qui manquent de peptidoglycane et ont des membranes qui enferment les lipides avec des hydrocarbures plutôt que des acides gras (pas une bicouche). Ces lipides dans les membranes des archaées sont uniques et contiennent des liaisons éther entre les épines dorsales du glycérol plutôt que des liaisons esters. Archaea ressemble plus aux eucaryotes que aux bactéries. Leurs ribosomes fonctionnent plus comme des ribosomes eucaryotiques que des ribosomes bactériens.
Grand prismatic spring.jpg
Foto de Jim Peaco, National Park Service transferida de Wikipedia en inglés, original del 1 de abril del 2004 por ChrisO, Public Domain, Link

Ces deux micro-organismes diffèrent également sur le plan génétique et biochimique. Ce n’est qu’au cours des dernières décennies que l’archéée a été reconnue comme un domaine distinct de la vie. Ce sont des extrêmophiles, ce qui signifie qu’ils prospèrent dans des conditions physiques ou géochimiques extrêmes. Ils ont des rôles écologiques similaires à ceux des bactéries. Ces deux organismes réagissent différemment à divers antibiotiques.

Résumé:

  • Archaea: la membrane cellulaire contient des liaisons éther ; la paroi cellulaire manque de peptidoglycane ; les gènes et les enzymes se comportent plus comme des Eucaryotes ; ont trois polymérases d’ARN comme des eucaryotes ; et les extrêmophiles.
  • Bactéries: membrane cellulaire contient des liaisons ester ; paroi cellulaire en peptidoglycane ; avoir seulement une ARN polymérase ; réagir aux antibiotiques d’une manière différente de celle de l’archéa.